Le tribunal de Cambrai premier au chevet des victimes

Dans un soucis de mieux prendre en considération la victime dans la procédure pénale, une convention a été signée entre le tribunal, les forces de l'ordre et l'association d'aide aux victimes (AJAR).

Désormais, les besoins des victimes exposées aux risques de représailles ou d'intimidation de la part de l'auteur, seront évalués.

07/02/2017
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment
JusticeAccueilRéinsertion

Quelques photos